GAIA ET LE CORONAVIRUS

Date

Une opportunité de prise de conscience
Gaia et le coronavirus

Je crois que j’ai attrapé un gros coup de froid”, se dit Gaïa
“Je me sens affaiblie, j’ai tiré sur la corde, je n’ai pas assez pris soin de moi…”

🌍 Dans une société où ce qui a de l’impact est souvent ce que l’on voit, ce qui brille, il est incroyable de voir cette situation inédite…ce coronavirus, ce petit grain de sable que nous ne voyons pas, cet élément de l’infiniment petit, nous touche en plein dans notre système respiratoire.
Prenons du recul à l’échelle de notre planète, corps vivant. Les grecs appelait Gaïa, la déesse grecque identifiée à la déesse mère. Et si la Terre-mère réagissait face à un virus plus grand (pollution, déchets, sur-production…) attrapé par une baisse de son système immunitaire (déforestation, épuisement des ressources…) ?
🌱 J’adore les symboles et je ne peux m’empêcher de voir l’arrivée de ce virus, cet arrêt forcé au début du printemps comme une opportunité d’éveil grâce à une pause, un ralentissement, un recentrage sur l’essentiel.

🦸‍♀️🦸‍♂️Alors bien sûr, la période est extrêmement difficile. Il s’agit d’un bouleversement complet à commencer par de nombreuses pertes humaines, de la peur, un chamboulement économique, de nos modes de travail, de nos modes d’échange, de nos modes de vie avec les héros du quotidien qui sont présents pour nous garantir à la fois des soins et un maintien de nos habitudes (soignants et l’ensemble des acteurs des du système hospitalier (personnel de nettoyage…), agriculteurs, caissiers, employés de mairie, artisans…).
Et c’est l’occasion de réellement voir ces postes, qui sont nécessaires à notre fonctionnement de base, à l’essentiel.

🌜 C’est aussi l’occasion de remettre une bonne dose de Yin dans nos façons de faire. Il s’agit de la polarité du féminin. Attention, aucun féminisme là-dedans je parle de l’énergie du féminin qui constitue les hommes comme les femmes et qui est principalement caractérisée par la douceur, la tempérance, la coopération, les émotions, la créativité, l’intuition, la communication. Cet évènement qui nous relie tous à l’échelle planétaire permet d’ailleurs de voir se manifester un bel élan de solidarité
🌞Jusque-là avouez que nous avons tout de même développé un système très Yang: performance, rapidité, croissance, rationalité, combativité, action… Le Yang représente aussi la direction ascendante nécessaire à toute évolution.

Il y en a-t-il un meilleur que l’autre? Il me semble que tout est une question d’équilibre. Regardez le symbole du Taiji (le Yin/ Yang): chaque polarité contient une partie de l’autre (le petit rond de couleur opposée en son centre) et ainsi nous rappelle leur interdépendance et l’équilibre nécessaire.
Ça ne nous viendrait pas à l’esprit d’ériger une maison sans de solides et saines fondations. De même, à l’échelle individuelle, nous ne pouvons agir, produire, construire que si notre corps nous le permet. La tête et le corps sont indissociables. Pourquoi ne serait-ce pas la même chose à l’échelle du collectif? Un esprit sain dans un corps sain… Alors que notre maison, notre corps collectif nous envoie des signes de faiblesse, il est temps de prendre soin de lui, et soin de nous.

Ce moment de confinement, de transition est l’occasion de regarder à l’intérieur, de s’interroger, de passer du temps en famille, d’appeler les gens qui nous sont chers, de voir la nature s’éveiller. Elle s’éveille parce que c’est le printemps, oui, et elle s’éveille davantage encore grâce à la baisse de nos activités qui lui permet de se recharger avec l’exemple de la baisse drastique de la pollution en Chine depuis le début du mois de février. C’est encourageant et preuve que c’est possible…

Alors comment allons-nous écrire la suite de l’Histoire…

Plus de
réflexions